imperméable


imperméable

imperméable [ ɛ̃pɛrmeabl ] adj. et n. m.
• v. 1770; « inaccessible » 1546; de 1. in- et perméable
1Qui ne se laisse pas traverser par un fluide, et spécialt par l'eau. étanche. Terrains imperméables, arrêtant les eaux de pluie et les retenant ou les forçant à s'écouler. L'argile est imperméable. Toile, tissu imperméable. waterproof. Spécialt Imperméabilisé. Manteau imperméable.
N. m. (1838) UN IMPERMÉABLE :vêtement, manteau de pluie en tissu imperméabilisé. ⇒ caoutchouc, ciré, gabardine, mackintosh, trench-coat. « Un chapeau de feutre, un imperméable, c'est presque un uniforme » (Aymé). Abrév. fam. IMPER [ ɛ̃pɛr ]. Des impers.
2(repris 1836) Fig. Qui ne se laisse pas atteindre; qui est absolument étranger à. inaccessible, insensible. Être imperméable à l'art, au charme de qqn.
⊗ CONTR. Perméable. Sensible.

imperméable adjectif Qui par nature ou par traitement n'est pas perméable, ne se laisse pas pénétrer, imprégner par l'eau ou par un fluide : Le caoutchouc est imperméable. Bâche goudronnée imperméable. Qui est indifférent à tel sentiment ou telle émotion, fermé à telle idée, telle culture : Imperméable à la pitié, aux arts.imperméable (synonymes) adjectif Qui par nature ou par traitement n'est pas perméable, ne...
Synonymes :
- étanche
- hermétique
Contraires :
- perméable
Qui est indifférent à tel sentiment ou telle émotion, fermé...
Synonymes :
- caoutchouté
- étranger
- impénétrable
- imperméabilisé
- réfractaire
imperméable nom masculin Vêtement de pluie imperméable.

imperméable
adj. et n. m.
d1./d Qui ne se laisse pas traverser par un liquide, par l'eau.
|| n. m. Vêtement imperméable à l'eau.
d2./d Fig. Insensible. Imperméable aux reproches.

⇒IMPERMÉABLE, adj. et subst. masc.
I. — Adjectif
A. — Qui ne se laisse pas pénétrer par un fluide, notamment par l'eau. Le verre est perméable à la lumière et imperméable à l'eau (Ac.). La peau, qui recouvre la surface extérieure du corps, est imperméable à l'eau et au gaz (CARREL, L'Homme, 1935, p. 75).
[En parlant d'une couche du sol, du sous-sol] Qui laisse difficilement passer les eaux de pluie. L'argile est imperméable. Sur ce sol, à peu près imperméable, les pluies roulent comme un seau d'eau projeté sur un trottoir bitumé (BENOIT, Atlant., 1919, p. 79).
[En parlant d'un cuir, d'un tissu] Qui, après un traitement approprié, ne se laisse pas traverser par l'eau, par la pluie. Cuir, revêtement imperméable; chaussures imperméables; porter un vêtement imperméable. Une des bouteilles s'était cassée (...) et le liquide, retenu par l'imperméable toile cirée, avait fait une soupe au vin de ses nombreuses provisions (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 291) :
1. Vous [Jupiter] avez des vêtements éternels. Je suis sûr qu'ils sont imperméables, qu'ils ne déteignent pas, et que si une goutte d'huile tombe sur eux de la lampe, elle ne fera aucune tache.
GIRAUDOUX, Amphitr. 38, 1929, I, 5, p. 52.
B. — Au fig. Qui est impénétrable, insensible à tout sentiment ou émotion, aux influences du milieu; qui est absolument fermé à quelque chose. Être imperméable à la musique, à la pitié, à la poésie, à la raison. Si (...) l'antisémite est (...) imperméable aux raisons et à l'expérience, ce n'est pas que sa conviction soit forte, mais plutôt que sa conviction est forte parce qu'il a choisi d'abord d'être imperméable (SARTRE, Réflex. quest. juive, 1946, p. 24) :
2. ... parce qu'elle craignait d'être amenée à se résister à elle-même par la pitié, elle refusait de s'y abandonner. C'était alors que son visage prenait cette expression fermée et comme imperméable qui seule pouvait la rendre laide.
MAUROIS, Climats, 1928, p. 102.
II. — Subst. masc. Vêtement, manteau imperméable. Endosser, porter, revêtir un imperméable. N'oubliez pas votre imperméable, il va pleuvoir (Ac. 1935). Moi, je n'avais qu'un imperméable pour sortir. Était-ce pour cela que j'ai attrapé un rhume si tenace? (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 426).
Fam. Un imper. Philippe Léotard [un acteur] (...) réendosse ainsi l'imper de l'envoyé spécial qu'il portait déjà dans « Judith Terpauve » aux côtés de Simone Signoret (Est républicain, 23 nov. 1979, p. 19).
REM. Imperméablement, adv., au fig. D'une manière imperméable. Allons, Hamlet, (...) que tout ceci vous laisse imperméablement froid (LAFORGUE, Moral. légend., 1887, p. 61).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1546 « que l'on ne peut connaître » (RABELAIS, Tiers livre, chap. LI, éd. M. A. Screech, p. 346), attest. et sens isolés; 2. a) 1783 « qui ne peut être traversé par un fluide » (BUFFON, Hist. nat. des minéraux, t. 1, p. 172); b) 1788 spéc. en parlant de cuirs, de tissus (J. de Phys., oct. d'apr. S. RÉAL, Mémoire sur cette question : Trouver le moyen de rendre le cuir imperméable à l'eau... ds Annales chim., juill., 1793, t. 18, p. 10); c) 1838 subst. « manteau imperméable » (R. TÖPFFER, Premiers voy. en zigzag, 117 ds QUEM. DDL, t. 15); 3. 1836 fig. « qui ne se laisse pas émouvoir, atteindre » (STENDHAL, L. Leuwen, t. 2, p. 382 : imperméable au ridicule). Dér. de perméable; préf. im- (in-1). Cf. b. lat. impermeabilis « infranchissable (océan) » au VIe siècle. Fréq. abs. littér. : 171. Bbg. GOHIN 1903, p. 315. - JOURJON (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 66. - QUEM. DDL t. 5, 15.

imperméable [ɛ̃pɛʀmeabl] adj. et n. m.
ÉTYM. V. 1770, Buffon (in Brunot, H. L. F., t. VI, p. 254); « inaccessible, qu'on ne peut comprendre », 1546, Rabelais (→ Impénétrable); lat. impermeabilis « qu'on ne peut pénétrer, traverser », de im- (→ 1. In-), et permeabilis. → Perméable.
1 a Adj. Qui ne se laisse pas traverser par un liquide, et, spécialt, par l'eau. || Imperméable à l'eau, à la pluie (→ Contenir, cit. 2). Étanche.Spécialt. || Terrains imperméables, arrêtant les eaux de pluie et les retenant ou les forçant à s'écouler. Écoulement (cit. 1), ruissellement. || Couche, sous-sol imperméable (→ Cavité, cit. 1). || Les terrains contenant de l'argile (cit. 2) sont imperméables.
Cour. (En parlant de tissus, de vêtements, etc.). || Cuir, drap, toile imperméable. || Le linoleum, la toile cirée sont imperméables. || Tissu, étoffe imperméable. || Bâche, sac, toile de tente, housse imperméable. || Chaussures imperméables.(1788). Spécialt. Apprêté de manière à ne pouvoir être traversé par l'eau. Imperméabilisé. || Manteau, veste, vêtement imperméable.
1 (…) j'avais préparé un sac de caoutchouc très flexible, très solide, absolument imperméable.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires extraordinaires, « Aventure… Hans Pfaall ».
1.1 Le sol de cette vaste dépression est entièrement argileux, par conséquent imperméable, de telle sorte que les eaux y séjournent et en font une région très difficile à traverser pendant la saison chaude.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 216 (1876).
b N. m. (1838, Töpffer). || Un imperméable, vêtement, manteau de pluie en tissu imperméabilisé. Caoutchouc, ciré, gabardine; et aussi macfarlane, mackintosh, pèlerine, trench-coat, waterproof. || Imperméable en toile huilée, en popeline de coton. || Revêtir, mettre un imperméable.Abrév. fam. Imper.
1.2 Au moment où nous quittons le pont couvert, voici les cataractes du ciel qui s'ouvrent, et la nature qui passe du diaphane au diluvien. Gervais, qui a déjà son imperméable sur le dos depuis une heure, est au comble de ses vœux; Régnier déploie le sien et y donne l'hospitalité à Blanchard : on dirait Paul et Virginie. Les autres se font petits, enfoncent leurs chapeaux, ferment les écoutilles, ce qui n'empêche pas qu'ils ne soient perméés (sic) à fond (…)
Rodolphe Töpffer, Voyages en zig-zag, Saint-Gothard, Vallée de Misocco…, 1838, 3e journée, p. 98.
1.3 Robert, mine rose, jouet trempé, qui rit sans éclat (…) jouit d'un imperméable qu'il porte quand le soleil luit, qu'il offre quand vient la pluie.
Rodolphe Töpffer, Voyages en zig-zag, Milan, Côme, Splugen, 1839, p. 151.
2 Départ ! l'auto ronronne (…) Du fond d'un imperméable verdâtre, de dessous une paire de lunettes bombées, la voix de Marthe vitupère le zèle maladroit des domestiques (…)
Colette, les Vrilles de la vigne, p. 229.
3 Il avait plu toute la journée, j'étais vêtu comme tant d'autres. Un chapeau de feutre, un imperméable, c'est presque un uniforme.
M. Aymé, la Tête des autres, I, VIII.
2 (Repris 1836, Stendhal, Lucien Leuwen). Fig. Qui ne se laisse pas atteindre, émouvoir; qui est absolument étranger à (qqch.). || Être imperméable aux sentiments d'autrui (→ Buter, cit. 6), à la vie extérieure (cit. 4), aux émotions esthétiques, à l'art. Inaccessible, insensible. || Il y est totalement imperméable.
4 Qui sait même si nous ne devenons pas, à partir d'un certain âge, imperméables à la joie fraîche et neuve (…)
H. Bergson, le Rire, p. 52.
5 Mme de Séryeuse continuait ses reproches. La révélation de son bonheur rendait François imperméable. Les paroles de sa mère glissaient sur lui sans l'atteindre, sans même qu'il les entendît.
R. Radiguet, le Bal du comte d'Orgel, p. 175.
DÉR. Imper, imperméabiliser, imperméabilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Impermeable — Imperméable Pour les articles homonymes, voir Perméabilité …   Wikipédia en Français

  • impermeable — adjetivo 1. Que no puede ser penetrado o traspasado por el agua, otro fluido semejante o una radiación: un cuerpo impermeable a las radiaciones. Este tejido es impermeable al agua. Antónimo: permeable. sustantivo masculino 1. Prenda amplia… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Impermeable — Im*per me*a*ble, a. [Pref. im not + permeable: cf. F. imperm[ e]able, L. impermeabilis.] Not permeable; not permitting passage, as of a fluid. through its substance; impervious; impenetrable; as, India rubber is impermeable to water and to air.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • impermeable — que no permite el paso de los líquidos Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010. impermeable (de un tejido, membrana o película) que impide el …   Diccionario médico

  • Impermeable — puede designar: como adjetivo, a un material que no muestra permeabilidad; como sustantivo, a un abrigo de material impermeable, como una gabardina o chubasquero. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título.… …   Wikipedia Español

  • impermeable — (adj.) 1690s, from Fr. imperméable, from L.L. impermeabilis, from assimilated form of in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + permeabilis (see PERMEABLE (Cf. permeable)) …   Etymology dictionary

  • impermeable — (De in 2 y permeable). 1. adj. Impenetrable al agua o a otro fluido. 2. hermético (ǁ impenetrable, cerrado). 3. insensible (ǁ que carece de sensibilidad). 4. m. Sobretodo hecho con tela impermeable …   Diccionario de la lengua española

  • impermeable — I adjective airtight, close, compact, dense, hermetic, impassable, impenetrable, impervious, imporous, incompressible, nonporous, shut, solid, unpenetrable, unpierced II index cohesive (compact), impervious …   Law dictionary

  • imperméable — (un): Très avantageux comme vêtement. Très nuisible à cause de la transpiration empêchée …   Dictionnaire des idées reçues

  • impermeable — impervious, impenetrable, impassable Analogous words: solid, hard, *firm: *tight Contrasted words: absorbing or absorbent, imbibing, assimilating or assimilative (see corresponding verbs at ABSORB) …   New Dictionary of Synonyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.